Accessibilité : personne ne le fait donc on s’en fiche

Quand on se met à l’accessibilité web, qu’on se forme et qu’on gagne en expertise sur le sujet, on est évidemment amenés à donner son avis sur les projets ; soit parce qu’on nous l’a demandé, soit par “devoir de conseil” ou tout simplement parce que notre conscience, là-haut, nous dit que nous ne pouvons pas laisser passer quelque chose d’aussi gros.

Si on se met à l’accessibilité web, c’est qu’on a compris que c’est nécessaire pour certains utilisateurs, essentiel pour d’autres, confortable pour tout le monde. On a compris aussi que c’est un droit, que tout le monde, peu importe qu’une personne ait un handicap ou non, puisse avoir accès à l’information qu’il souhaite au même titre que n’importe qui d’autre. Et nous, en tant que professionnels du web, il est de notre devoir de respecter ce droit.

Je me suis abonnée à une newsletter très intéressante, Accessibility Weekly, qui, chaque semaine, envoie quelques liens bien trouvés au sujet de l’accessibilité. Ce matin, je suis allée lire un article référencé dans cette newsletter qui m’a interpelée : rems and ems, and why you probably don’t need them (“rem et em, et pourquoi vous n’en avez probablement pas besoin”).

Toute la première partie sur le fait qu’utiliser les unités de mesure rem et em pour les tailles de police pour des raisons accessibilité serait une idée reçue m’a un peu agacée. L’auteur nous explique très clairement à quoi ça sert d’utiliser des unités relatives pour les tailles de police avec de très bons exemples. En gros, on ne peut pas toujours zoomer un texte si on définit les tailles de police en pixels (px).

Ensuite, il nous dit que, de toutes façons, les grands sites Facebook, YouTube, Amazon, Twitter, Medium, LinkedIn, eBay et consorts ne respecte pas cette règle donc, ça ne sert à rien de la suivre. En effet, selon lui, à cause de ça (entre autres), le zoom texte ne serait pas utilisé.

We know for sure that changing browser text size has no effect on facebook, youtube, amazon, twitter, medium, linkedIn, eBay, and I only got halfway down the Alexa top 100. […]

The above facts, to me, make it crystal clear that browser text size adjustment is of no use in the real world. And so I will not take this setting into account in my decision making process.

David Gilbertson, in rems and ems, and why you probably don’t need them

Certes, les utilisateurs malvoyants (dont il s’agit d’un handicap reconnu) auront généralement des outils adaptés pour consulter leur ordinateur et internet car ils ont besoin que ce soit tout leur ordinateur qui soit plus lisible et pas seulement notre petit site à nous. Cependant, tout le monde est malvoyant à un moment donné dans sa vie et il n’est pas nécessaire d’avoir des problèmes de vue pour ça, ni même d’être vieux ou handicapé reconnu. J’ai 26 ans et je porte des lunettes. Avec mes lunettes, je vois très bien, j’ai 10/10. Mais, des fois, je suis fatiguée alors, oui, le site qui m’affiche un article de blog ou de presse ou autre en 10, 12 ou 14px, c’est difficile à lire. Les sites qui affichent des textes sur des largeurs gigantesques comme 100% de mon écran d’ordinateur, c’est difficile à lire. Et dans ces cas là, le zoom texte est vraiment d’un grand secours.

Il y a tellement de handicaps, tellement de façons de vivre avec un handicap, tellement de façons de naviguer sur le web qu’on ne peut pas se dire qu’on ne va pas respecter une règle parce que c’est emmerdant de calculer des em ou des rem (et honnêtement, si c’est si compliqué, on utilise la technique du 62.5% où 1.6rem = 16px, non ?) et parce que les grands ne le font pas. On ne peut pas prévoir toutes les façons dont les utilisateurs vont utiliser le web.

J’ai parlé de cet article mais ce n’est pas la première fois que je lis / entends ce genre de retour pour d’autres sujets d’accessibilité. Si on râle sur l’accessibilité, c’est parce qu’on ne la comprend pas. On ne comprend pas tout le bénéfice que ça apporte. Et surtout, c’est parce qu’on ne la prend jamais en compte assez tôt.

L’accessibilité web, c’est vraiment génial ; ça ouvre de nouveaux horizons, on voit le web autrement, on pense aux autres et non plus seulement à sa petite personne. C’est plein de problématiques à résoudre ; ce n’est pas toujours facile et je rêve du jour où ça ne sera plus un combat (oui, je rêve !).

Si on veut faire progresser la qualité du web, le raisonnement fallacieux du personne ne le fait alors je ne le fais pas ne devrait pas exister.
En accessibilité physique, c’est comme si on disait je me fiche de mettre une rampe d’accès, personne ne le fait. Si la Poste faisait ça, on en penserait quoi ?


1 commentaire... Et vous, qu'en pensez-vous ?

  1. Merci pour cet article, vraiment :)

    Y’a pas longtemps j’ai commencé à travailler dans une entreprise, et le nombre de fois où j’ai dû affronter ce fameux argument c’est fou ! C’est pas parce que X grande entreprise le fait que c’est forcément bien et qu’on devrait absolument faire pareil bordel !

    Il y a une fois ou c’était concernant les contrastes de couleur, je me suis pris la tête avec la graphiste parce que “l’accessibilité c’est pour les handicapés”, “on mettra ça en option avec un bouton”, “j’ai 15 ans d’expérience donc j’ai raison et toute façon c’est des trucs repris d’ailleurs, tout le monde fait comme ça donc c’est forcément bien et on va faire pareil point”
    Finalement avec un peu d’aide d’autres personnes elle a compris l’importance de tout ça et est revenue sur sa position mais c’était compliqué !

    Enfin bref, merci encore, ça fait du bien de lire ça :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *